DAIQUIRÍ, le cocktail préféré d’Ernest Hemingway

Le daiquirí est un cocktail composé de rhum blanc, jus de citron vert et sirop de sucre de canne.

Le terme daiquirí d’origine taíno est le nom d’une plage et d’une mine de fer près de Santiago de Cuba. La recette de base est similaire à celle du grog (rhum, eau, jus de citron vert et sucre) que les marins britanniques buvaient à bord des navires à partir des années 1780 pour prévenir le scorbut. Le daiquirí aurait été inventé en 1900 par un ingénieur minier américain Jennings Cox, qui se trouvait à Cuba au moment de la guerre hispano-américaine. Après l’achat en 1902 des mines de fer de Santiago, William A. Chanler, membre du Congrès américain aurait introduit le daiquirí dans les clubs de New York. C’est un collègue de Cox, Giacomo Pagliuchi, qui aurait donné au cocktail le nom de la plage située près de la mine et, petit à petit, le cocktail a été introduit dans les bars de Santiago. C’est le barman Emilio González, d’origine espagnole, qui l’a amené à La Havane, plus précisément à l’hôtel Plaza, où il est devenu populaire. Il y a rencontré Constantino Ribalaigua (Constance), le propriétaire du Floridita. Ce club sert les daiquiris les plus célèbres de la capitale cubaine depuis que l’écrivain légendaire Ernest Hemingway l’a mentionné dans l’un de ses romans – « Mon Mojito à La Bodeguita, mon Daiquiri, au Floridita ». Dans les années 1940, le whisky et la vodka étant difficiles à trouver, le programme panaméricain voulu par Roosevelt de proximité avec l’Amérique latine a rendu les boissons à base de rhum à la mode, et le daiquirí a connu une énorme popularité aux États-Unis. C’était l’une des boissons préférées d’Ernest Hemingway et du président américain John F. Kennedy.


Difficulté : facile
Préparation : 5 min
Service : frais, sans glaçons (Straight up)
Verre : Verre à Martini (cocktail glass)
Portion : 1
4 cl de rhum blanc
2 cl de jus de citron vert
1 cl de sirop de sucre de canne

Étapes :

  • Verser le jus de citron vert, le sirop de sucre de canne et le rhum dans un shaker rempli de glace pilée.
  • Secouer énergiquement pour refroidir le cocktail.
  • Filtrer et verser dans le verre.
  • Décorer avec une rondelle de citron vert.
  • Servir et déguster

À consommer avec modération, l’abus d’alcool est dangereux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s